Saisissez vos coordonnées et choisissez votre heure

Ce site est protégé par un reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité ainsi que les Termes de Service de Google s'appliquent.

loader

C'est notéok

 
 

Nos délais de réponse sont habituellement de 4 heures.

Ce site est protégé par un reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité ainsi que les Termes de Service de Google s'appliquent.

loader

C'est notéok

 
 

Saisissez vos coordonnées et choisissez votre heure

Ce site est protégé par un reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité ainsi que les Termes de Service de Google s'appliquent.

loader

Envoyéok

 
 
+ infos

4 points pour réussir la migration de votre réseau d’entreprise

Le monde des affaires évolue et les activités de votre entreprise changent. La configuration de votre réseau local (ou LAN, en anglais) risque d’évoluer en conséquence. Que ce soit pour l’adapter à la nouvelle taille de votre organisation, ou pour l’installer dans de nouveaux locaux, il faut s’assurer dès le départ d’avoir la meilleure configuration possible selon vos besoins. Voici quelques conseils pour vous aider à y parvenir.

Vous préférez visionner un webinaire ? C’est juste ici :

Migration de votre réseau local : gardez le futur en tête !

À une autre époque, un réseau informatique était composé d’un routeur, de relais et de beaucoup de câbles Ethernet. C’était avant l’avènement de l’infonuagique, du travail à distance et d’une foule de nouveaux besoins qui rendent le réseau de votre entreprise vital au succès de cette dernière. D’autant plus que, si votre entreprise est en pleine croissance, vous ne voudriez pas que son essor soit freiné par une infrastructure qui refuse de croître avec elle.

C’est donc la première chose à considérer quand on déploie une nouvelle infrastructure réseau : tenir compte de l’évolution actuelle et à venir de votre entreprise. Pas seulement pour le nombre de points d’accès, mais aussi pour les composants matériels et logiciels qui entraînent des coûts récurrents. Par exemple, certaines plateformes de gestion de réseau sont vendues sous licence. Celle-ci doit être renouvelée régulièrement (sans quoi votre investissement risque de devenir caduc). Il faut tenir compte de ces frais à venir dans sa planification. Inversement, il faut aussi calculer si la technologie qu’on souhaite adopter aura droit aux soutiens techniques sur une longue durée, ou si l’on compte continuer à utiliser du matériel réseau une fois qu’il aura dépassé cette période de soutien.

En informatique, bien des applications et des services sur mesure sont désormais offerts aux entreprises. L’entreprise paie un montant ajusté selon son utilisation de cette application ou de ce service. La même formule existe pour les réseaux d’entreprise : on hérite alors d’une interface de gestion centralisée, ce qui a du bon, mais qui est livrée avec des services et des outils qui peuvent nous être vendus à la pièce selon les besoins de l’entreprise, ce qui fera augmenter (ou baisser) la facture selon vos besoins.

 

Mise en œuvre : ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier!

Dans le monde technologique, les gens aiment beaucoup parler de gestion agile, d’extensibilité des services et d’adaptabilité. Cette philosophie peut bien servir votre modèle d’affaires, mais elle peut s’avérer risquée si vous l’appliquez à la conception de votre réseau local. Comme l’indique Éric Bélair, spécialiste réseau pour Fibrenoire, un réseau fiable est un réseau qui, à la base, a été planifié afin de fournir une redondance pour déjouer les éventuelles pannes d’équipement.

« Il faut procéder à un audit du réseau. Il est essentiel d’identifier ses lacunes afin d’éviter qu’une panne locale affecte l’ensemble de votre entreprise. Cela signifie qu’il faut prévoir des dédoublements à certains endroits. Par exemple, une tour à bureaux qui ne comporte qu’un commutateur pour alimenter l’ensemble des points d’accès sans fil (Wi-Fi) de l’étage verra tout cet étage tomber en panne si le commutateur subit une défaillance. »

 

Pièges à éviter : mieux vaut prévenir que guérir!

Le plus grand piège quand on investit dans son infrastructure réseau est de choisir la mauvaise technologie. Que ce soit pour des raisons budgétaires ou parce qu’une technologie est soudainement à la mode, cela peut finir par coûter cher. Et ultimement, il faudra réinvestir dans une technologie mieux adaptée aux besoins de votre entreprise.

Parfois, une solution tout-en-un vendue sur les tablettes d’un fournisseur peut faire l’affaire. Mais plus votre entreprise grandira, plus cette solution risque de devenir un boulet pour sa croissance. Fibrenoire propose d’ailleurs des solutions sur mesure qui s’adaptent à vos besoins actuels et à venir. En jumelant les technologies les plus récentes, comme la norme de réseau sans fil Wi-Fi 6, à une formule à la demande, il est possible pour une entreprise de toujours avoir le meilleur réseau local possible sans avoir à gérer localement l’infrastructure, les interfaces de gestion, les licences d’utilisation, etc.

C’est aussi une façon de libérer vos propres experts TI de la gestion quotidienne de votre réseau local (leur permettant de se concentrer sur des tâches plus productives pour la croissance de vos activités).

La sécurité de votre réseau local est primordiale. Elle doit être considérée à toutes les étapes de sa mise en place, tout en demeurant une priorité par la suite. Elle ne doit pas être étouffante pour autant. Trouver le bon équilibre est tout un dilemme. Par exemple, la gestion centralisée des outils de gestion est pratique, car elle permet de contrôler son réseau à partir de n’importe quel accès Internet. Or, cela peut rendre le réseau plus vulnérable, si on ne sélectionne pas un fournisseur reconnu qui a la capacité de perméabiliser son infrastructure des menaces et autres risques.

 

Choix de l’équipement : ne mettez pas la charrue avant les bœufs!

Tous vos employés sont équipés d’un portable et d’un sans fil. Il est logique d’imaginer qu’un réseau Wi-Fi est tout ce dont votre entreprise a besoin pour bien fonctionner. Exact? Sans doute que non. En plus de l’infrastructure plus exigeante en matière de bande passante, comme les serveurs internes, un nombre élevé de personnes qui tentent de se connecter à un seul et même réseau Wi-Fi peut finir par congestionner le réseau.

À l’inverse, on ne peut pas laisser le Wi-Fi de côté puisque cela accroît la productivité du travail de bureau, permet d’accueillir des visiteurs plus efficacement, etc. En d’autres mots, un réseau Wi-Fi en entreprise est pratique, mais pour une partie de l’utilisation que vous ferez de votre réseau seulement. Pour tout le reste, il faut encore recourir à une infrastructure matérielle.

Choisir le bon équipement exige d’effectuer un recensement des locaux pour optimiser le déploiement des réseaux avec et sans fil. Les deux vont de pair, puisque les points d’accès Wi-Fi doivent de toute façon finir par se connecter au réseau câblé.

Une erreur fréquente dans la sélection de l’équipement réseau est de considérer le matériel et l’infrastructure d’abord, et d’essayer d’adapter les besoins des utilisateurs en conséquence, par la suite.

Une fois que vous avez une idée de l’usage de votre réseau, il devient plus simple d’en imaginer la forme finale.

Aide-mémoire

Les principales spécifications d’interconnexion LAN

Eric Bélair

Spécialiste réseau client